Bien-être au travailKiffQVTReconnaissanceSoft skills

Le pouvoir de la reconnaissance pour illuminer la Journée Mondiale du compliment !

20/02/2019

Avec des cartes personnalisées à récupérer en fin d’article !

Rappeler à quel point un compliment sincère fait plaisir n’est pas très novateur. À part quelques récalcitrants peu sensibles à cette pratique (Grumpy Cat, entre autres), le constat fait consensus : que l’on souligne une forme de beauté, un engagement, une qualité, ou la dernière paire de chaussures de son petit cousin, le compliment est presque systématiquement suivi d’un sourire qui rendrait jaloux le chat du Cheshire. Bon pour le bien-être, bon pour la confiance, le compliment se fait parfois rare, notamment dans un environnement professionnel où une culture de stoïcisme, de résultats, de performance, peuvent accaparer notre attention.

Cependant, c’est bientôt l’opportunité d’inverser la tendance : le 1er Mars, c’est la Journée Mondiale du Compliment ! (*hourras en folie*). D’où vient cet évènement ? Des Pays-Bas, où en 2003, des ambassadeurs du management de la reconnaissance ont décidé de créer la journée la plus positive du monde – une idée bien plus enthousiasmante que le Blue Monday.

De nombreux bénéfices !

Le compliment n’est pas seulement un mot gentil : chez Cocoworker et My Happy Job, nous pensons même qu’il est bien plus que ça. Premièrement, c’est lié à la question de la reconnaissance. Mettre en avant l’individu, sa singularité, c’est en quelque sorte prodiguer une forme de reconnaissance « existentielle et humaniste » l’une des quatre grandes dimensions soulignées par le chercheur Jean-Pierre Brun. Le compliment permet indirectement de reconnaître la personne en tant qu’individu.

Or, nous savons que ce besoin est identifié par de nombreux salariés (7 sur 10 estiment manquer de reconnaissance), au point d’être l’un des enjeux les plus décisifs du travail moderne ; et nous savons également que la reconnaissance est un formidable levier de motivation et d’engagement (nous en parlions ici). Autrement dit, c’est l’opportunité en cette journée du Compliment de faire plaisir et de favoriser l’engagement !

Deuxièmement, le compliment peut revêtir un rôle de formation. Certes, féliciter son collègue pour sa coupe de cheveux ne le rendra pas expert de la géopolitique de l’eau au Moyen-Orient. Mais que se passe-t-il, lorsque l’on complimente des attitudes et des pratiques de travail ?

Mettre en lumière la communication douce et efficace de John, et l’efficacité sans faille et persévérante de Senna, c’est permettre à tous deux de prendre conscience de leurs forces, de leur donner confiance.

En ciblant des compétences transversales comme des soft skills (efficacité, leadership, adaptabilité, etc.) on aide donc les collaborateurs à les identifier chez eux – et on s’entraîne à les identifier et les développer chez soi. À terme, on développe son intelligence émotionnelle: on apprend à mieux se connaitre, mieux connaitre les autres et gérer ces différents flux d’émotions. Ce savoir émotionnel renforce nos capacités techniques, notre compréhension de notre environnement, notre capacité de à prendre des décisions, notre habilité à coopérer avec les autres… et peut jouer sur notre épanouissement, notre engagement (Voir la lecture par les neurosciences).

Chez Cocoworker, nous avons donc décidé de vous concocter, en partenariat avec My Happy Job, un lot de cartes-compliment qui allient good vibes et qualités humaines. Vous en avez déjà découvert quelques-unes au long de cet article, retrouvez maintenant les 12 en bas de cet article !

Récupérez ces cartes, et distribuez-les à votre entourage professionnel le 1er Mars !Faites-en un jour mémorable où la reconnaissance professionnelle se propage comme une trainée de poudre, pour une explosion de sourires ! Ces petits gestes participeront peut-être à instaurer des habitudes pérennes d’attention aux autres et de feedback positifs et constructifs.

Récupérer les cartes-compliments

Il suffit de cliquer sur une carte pour la télécharger. Prenez-vous en photo lorsque vous en donnez-une à vos collègues, et montrez-les nous sur les réseaux avec le hashtag

#JourneeDuCompliment !

Et que fait Cocoworker le reste de l’année ? Nous travaillons avec les entreprises pour reconnaitre et valoriser leur capital humain en développant l’intelligence émotionnelle collective de l’organisation. Notre plateforme numérique permet ainsi de valoriser ses collègues pour leur engagement en identifiant leurs compétences transversales. De plus, notre système d’Open Badge offre aux collaborateurs un outil de formation digitale et continue : ils sont désormais acteurs du développement de leurs soft skills et de l’évolution de leur carrière. Enfin, nous offrons aux entreprises le moyen d’aligner leur culture aux valeurs internes et nous les conseillons dans leur stratégie RH avec notre Culture Performance Score.

Victor de Cocoworker