Bien-être au travailCulture d'entrepriseKiffManagementOrganisationQVTReconnaissanceSoft skills

Témoignages d’une journée de reconnaissance.

06/03/2019

Retour d’expérience sur la Journée Mondiale du Compliment du 01.03.2019

Avant tout chose, nous souhaitons remercier les entreprises qui ont joué le jeu de la reconnaissance (en photo de couverture, Neopost), pour faire de ce vendredi un jour où les sourires étaient plus nombreux que de coutume.

Avec la Journée du Compliment, Cocoworker et MyHappyJob souhaitaient permettre à tous de reconnaître les qualités humaines de leurs pairs et de créer de la convivialité dans leur entreprise.

Le bilan ?

Nous avons reçu de nombreux commentaires et mails (merci à vous), et nous aimerions revenir sur cette expérience. Non, pas de comédies musicales du compliment aux couleurs de La La Land (quoique, nous attendons vos vidéos) ou d’autodafés de contestation. Mais de réels résultats et des enseignements variés.

Focus sur les points clés de cette journée pas comme les autres.

📸 : Echange de cartes chez Cyconia

 « En réalité, ce n’est pas si simple que cela de faire des compliments (…). Quant à moi, j’ai distribué des cartes dans ma direction. Mes collègues ont adoré l’idée et l’ont reprise ! »

 

Le format des cartes, simple à transmettre et ludique, semble avoir permis de briser la glace dans certains cas. Il n’est pas toujours aisé de faire un compliment, si on a peur qu’il soit mal reçu, jugé non-professionnel. En valorisant les compétences humaines au travail, les cartes ont facilité cette étape, permis de véhiculer un plaisir et une valorisation inattendus.

Ce qu’il faut en retenir : Mettre en valeur les qualités humaines de ses collègues, c’est à la fois faire plaisir, (se) former, et valoriser son entourage professionnel.

« Mes collègues ont apprécié les cartes et s’en sont offertes mutuellement. (…) Les messages ont surpris également. Un peu fort. Le message peut être interprété comme une moquerie et pas comme un compliment, par conséquent pas toujours évident à transmettre à un collègue ou supérieur. »

 

« Tout le monde a adoré ! J’ai pu choisir quelle carte je voulais offrir à tel ou tel collègue. J’ai offert la carte Tour Eiffel à mon N+2, il était flatté ! »

 

Le ton fun des cartes peut être inhabituel en entreprise. Le fait qu’elles aient été appréciées et utilisées est pour nous une victoire : c’est une preuve que la reconnaissance est capable de faire bouger les lignes, d’apporter de la convivialité dans cet environnement. Avec un message fort, on permet aux collaborateurs d’interagir, de se valoriser – et donc de décloisonner l’entreprise. Enfin, il y a de multiples avantages à oser dire merci, selon Philippe Declety dans Forbes : motivationconfianceprise de risques

Ce qu’il faut en retenir : Oser la reconnaissance c’est provoquer une réaction positive en chaîne, qui peut emmener l’entreprise vers plus de collaboration, de confiance et de bien-être.

 

« Nous avons testé l’initiative sur une équipe d’une vingtaine de personnes. Nous disposions de 10 exemplaires de chaque cartes-compliment…nous avons dû en imprimer davantage ! (…) Expérience à renouveler. »

 

Nous vous parlions du manque de reconnaissance en entreprise iciici ou en vidéo ici. Pour la psychanalyste Hélène Vecchiali, il y a tout un enjeu de construction de soi : « au travail, la reconnaissance (…) nous offre une appartenance à un groupe et nous permet de forger une estime sociale de soi ». Ici, les pairs se sont saisis de cette opportunité et se sont reconnus avec enthousiasme ! Mais si nous sommes ravis de cet engouement, le fait qu’il ait fallu plus de 120 cartes pour une vingtaine de personnes nous rappelle également un constat critique : les salariés sont en demande de plus de reconnaissance.

Ce qu’il faut en retenir : la reconnaissance entre pairs possède un très grand potentiel pour lutter contre le manque identifié par les salariés et peut favoriser l’engagement.

 

« Nous avions un Objectif NPS (baromètre de satisfaction et recommandation client) à 70%. Résultat : 78,4% sur la journée (42,8% le 1er Mars 2018) avec 9,4/10 de satisfaction client(e) (8,4/10 le 1er Mars 2018). Egalement, +27% /N-1 en CA et +10% de trafic en magasin. Cela illustre bien la performance économique grâce à la performance humaine et la valorisation des soft skills équipe et client(e)s. »

 

Nul désir ici de nuire aux spécialistes de la langue d’Homère. Mais un retour riche en statistiques d’une personne participante, qui a testé la solution dans son magasin en permettant l’échange de cartes entre collègues et l’installation d’une pioche à compliments… Ce qui nous permet d’observer l’impact de la reconnaissance sur la performance ! Reconnus et valorisés, les employés ont peut-être pris conscience de leurs forces, gagné de la confiance – et cet état d’esprit s’est senti dans leur travail. Des bénéfices qui se répercutent directement sur les chiffres, comme le soulignent également les travaux et articles du Harvard Business Review et d’Achievers.

Ce qu’il faut en retenir : La reconnaissance nourrit grandement le bien-être et la performance au travail.

📸 : Echange de reconnaissance chez AxaFranceSupports

« Cela a énormément plu. Tout le monde se faisait des compliments dans les couloirs. De grands sourires s’affichaient sur les visages. Nous avons donc décidé de faire ça plus souvent (ne pas attendre le 1er mars pour faire et recevoir des compliments). »​

 

Ce type de retours est un message d’espoir et d’encouragement : en lançant cette initiative, nous avions pour objectif de semer des graines de convivialité. Qui, avec le temps, se transformeraient en habitudes pérennes de feedback positives. En sensibilisant les entreprises au pouvoir de la reconnaissance, et en le mettant à disposition de tous les collaborateurs. Ici, l’entreprise semble voir plus loin que la Journée du Compliment, et pourrait, dans son avenir proche, s’emparer pleinement de cette question de reconnaissance.

Ce qu’il faut retenir : la reconnaissance ne doit pas être un luxe ou une exception sous peine d’être inefficace ; mais une initiative pour la Journée du Compliment peut être à l’origine d’une réflexion plus poussée, et d’un positionnement plus durable.

📸 : Quand l’équipe de RoomSaveurs accorde une belle place à la reconnaissance.

Avec cette expérience, nous espérons vous avoir permis de poser la première pierre d’un édifice durable et engageant dans vos entreprises. Vos nombreux retours positifs et vos photos pleine de Good Vibes nous ont conforté dans l’idée que cette thématique de la reconnaissance en entreprise est essentielle, et qu’elle représente un potentiel formidable. Merci, et bravo à vous, pour votre investissement, vos sourires, et pour avoir pris le soin de nous tenir informés du déroulement de cette journée à ne pas oublier. Nous espérons que ce moment sera le catalyseur de nouvelles initiatives !

L’Equipe Cocoworker